On Early Music Review page 164 February 2015 Vivaldi Concerti a 4 e sonata a tre RV 86 Maria Giovanna Fiorentino recorder and flute , I Fiori Musicali Tactus 672255 672255_Cover672255_Inlay“This is an enjoyable collection of chamber Music none of them is particularly unknown, but all of them are neatly played on flute / recorder, violin, bassoon with continuo consisting of one plucker and a harpsichord. There 4 sonatas for flute, violin and bassoon , two where a recorder replaces flute, and trios for recorder with violin and bassoon. The playing is mostly neat ( some occasional uneveness through the more virtuosic passages) and the recorded sound is bright.I thoroughly enjoyed this.” B.C. New release https://itunes.apple.com/it/album/vivhttps://scontent-bru.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/v/t1.0-9/s720x720/1922274_10204145366026447_8320407482470532480_n.jpg?oh=ea7f8a5e0c848ee7104aea2f40231486&oe=5556E628aldi-works-for-flute-recorder/id957481362 http://www.clicmusique.com/vivaldi-concerti-quattro-sonata-… Philippe Malderez Bien connue pour ses interprétations d’Arcangello Corelli, Maria Giovanna Fiorentino nous offre ici, accompagnée de l’ensemble I Fiori Musicali, une interprétation de haute volée de quelques concertos de Vivaldi. Les instruments utilisés sont des reproductions d’anciens du XVIIIème, excepté le basson qui est d’époque. On pourra savourer le très beau timbre de cet instrument, mis en valeur dans l’excellent duo avec flute du deuxième mouvement du concerto RV100. L’ensemble nous gratifie ici d’une interprétation toujours vivante, rythmée, colorée, mais jamais lancinante, on retrouve bien ici l’esprit de l’auteur des « Quatre Saisons », surtout dans le 3ème mouvement du concerto en fa. Les instruments s’épanouissent avec une très bonne prise de son dans un espace idéal pour cette musique intimiste. La notice rédigée en italien et anglais est assez succincte, une traduction en français aurait cependant été la bienvenue. Un disque, somme toute assez court (50’35), mais attachant à bien des égards, que l’on aura plaisir à écouter et réécouter pour y découvrir toutes les subtilités de cette musique. (Philippe Malderez)